Fanny Morcel, assistante administrative et commerciale - La Forge
L'art subtil de créer son activité sans créer sa boîte.
CAE, Coopérative d'activité et d'emploi, Yvelines, Ile-de-France, portage salarial, accompagnement, création de projet
296
post-template-default,single,single-post,postid-296,single-format-standard,bridge-core-1.0.6,qode-listing-1.0.1,qode-social-login-1.0,qode-news-1.0,qode-quick-links-1.0,qode-restaurant-1.0,ajax_leftright,page_not_loaded,,vertical_menu_enabled,qode-title-hidden,side_area_uncovered_from_content,footer_responsive_adv,qode-theme-ver-17.2,qode-theme-bridge,qode_header_in_grid,bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-5.6,vc_responsive

Fanny Morcel, assistante administrative et commerciale

Mon métier

Passionnée par les voyages, l’art culinaire, les loisirs et le bien-être, j’ai naturellement orienté mon projet professionnel autour de ces centres d’intérêts.

Je suis commerciale depuis plus de 15 ans dans ces secteurs d’activités auprès d’une clientèle constituée majoritairement d’entreprises et de comités d’entreprises. J’ai eu la chance de d’occuper divers postes dans des services commerciaux qui me permettent aujourd’hui, en tant que commerciale à distance pour entrepreneurs, de proposer à mes clients un large panel de prestations allant de l’étude du marché, à l’analyse de la satisfaction client en passant bien entendu par la prospection et le support back office.

A l’image d’un caméléon, je m’adapte aux besoins de mes clients afin de constituer un réel support commercial pour leur activité.

Ce que j’aime dans ce métier c’est de pouvoir proposer un accompagnement individuel et sur-mesure, de faire appel à ma créativité, de partager mon expérience et de me mettre de nouveaux challenges chaque jour.

Faire appel aux services d’un commercial à distance est une solution moins coûteuse que le salariat pour les entrepreneurs qui n’ont pas le temps de se consacrer réellement aux démarches commerciales ou qui n’en n’ont pas l’énergie, mais qui pour autant ont réellement besoin de développer leur activité !

Pourquoi La Forge ?

Lorsque j’ai décidé de créer ma propre activité, en Novembre 2015, j’hésitais entre plusieurs statuts. Après m’être renseignée par monts et par vaux, une amie Sophrologue, elle-même entrepreneure-salariée d’une coopérative, m’a vanté les mérites du système coopératif. J’ai alors cherché à m’affilier à une coopérative de proximité. Le côté intimiste de La Forge a ainsi répondu à mes attentes.

Comment es-tu entrée ?

Après avoir rencontré Laurent Thuvignon, le gérant de La Forge, en Novembre 2015, et avant même de signer un contrat d’accompagnement, j’ai pu assister à une réunion mensuelle des entrepreneurs-salariés afin de « prendre la température ». Ce qui s’est avéré concluant ! Les libres échanges sur les sujets proposés, la bienveillance des entrepreneurs entre eux, leur bonne humeur et l’intérêt des sujets abordés m’ont convaincus.

Mon activité naissant, j’ai d’abord signé un contrat d’accompagnement avec la coopérative, en attendant de pouvoir réaliser un chiffre d’affaires suffisant pour signer ensuite un CDI.

Je ne suis enfin plus seule devant mes problématiques de jeune entrepreneur(e) ! En effet, se lancer dans la création de sa propre activité peut paraitre tellement ardu et obscur, qu’il est important de se faire accompagner dans cette nouvelle aventure. L’accompagnement personnalisé de Laurent et les conseils bienveillants des autres entrepreneurs de la coopérative constituent un réel moteur pour l’avancée de mon activité. Les échanges sont simples, dynamiques et efficaces. Plus de procrastination seule devant mon PC chez moi. C’est tout ce que j’attendais !

Comment ça se passe ?

Laurent m’a rapidement donné l’opportunité d’accompagner personnellement une entrepreneure salariée de LA FORGE dans ses démarches commerciales. Les échanges sont très productifs et créatifs. J’en suis vraiment ravie.

Egalement, j’essaye de m’impliquer à mon niveau dans la vie de la coopérative. A cet effet, je vais prochainement participer à la création d’ateliers commerciaux collectifs. Décupler mes séances individuelles de coaching en développement commercial, à l’échelle de petits groupes de travail, sera une expérience très enrichissante, j’en suis sûre.

Enfin, les premiers contrats de partenariat avec des entrepreneurs extérieurs à la coopérative sont au rendez-vous. J’ai commencé dernièrement l’accompagnement d’une coach nutritionnel dans ses démarches commerciales et je vais très prochainement travailler pour un « club avantages » en tant qu’ apporteur d’affaires. D’autres contrats sont à venir et j’en suis satisfaite. L’objectif reste de pouvoir vivre de mon activité dès la fin de cette année.

No Comments

Sorry, the comment form is closed at this time.