Taha Sow | MAITRE TAILLEUR - La Forge
L'art subtil de créer son activité sans créer sa boîte.
CAE, Coopérative d'activité et d'emploi, Yvelines, Ile-de-France, portage salarial, accompagnement, création de projet
18018
page-template-default,page,page-id-18018,bridge-core-1.0.6,qode-listing-1.0.1,qode-social-login-1.0,qode-news-1.0,qode-quick-links-1.0,qode-restaurant-1.0,ajax_leftright,page_not_loaded,,vertical_menu_enabled,qode-title-hidden,side_area_uncovered_from_content,footer_responsive_adv,qode-theme-ver-17.2,qode-theme-bridge,qode_header_in_grid,bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-5.6,vc_responsive

Taha Sow

Maître tailleur

Je m’appelle Taha Sow, j’ai 41 ans et je suis en née en Mauritanie.

Je suis un artisan couturier, je travaille sans patron, et confectionne mes habits pour des particulier des Yvelines, je donne aussi des cours de couture au centre social de La Verrière.

J’ai passé quatre ans au Sénégal en apprentissage en tant que couturier, et l’entreprise qui m’a formé est partie pour aller s’installer en Belgique, donc je suis venue en France et j’ai continué la couture. Je travaille dans la couture depuis l’age de 16 ans, je ne me vois pas arrêter mon métier après mon parcours difficile.

Cela fait maintenant trois ans et six mois que je suis à LA FORGE, c’est un collectif qui me permet d’avancer dans la vie, et je ressens d’ailleurs des améliorations dans mon travail. Ne trouvant pas de locaux je me suis dirigé vers LA FORGE.

Je trouve majoritairement mes clients grâce au bouche à oreille lors d’événements dans lesquels je confectionne des habits pour des clients, ou alors sur mes réseaux sociaux.

Dans cinq ans, je me vois dans des locaux plus grand ou mon entreprise pourra prospérer.

Les trois mots qui me permettraient de décrire LA FORGE sont : COLLECTIF, ENVIE et VISION.

TAHA